mercredi 18 mars 2015

Tzaziki

Quand je demande aux gens ce qu'ils préfèrent dans la cuisine grecque, beaucoup me répondent : "le truc au concombre qui arrache !"

Le fameux tzaziki... mon fétiche numéro 1. Je l'amène à chaque apéro, chaque repas, et il fait toujours l'unanimité ! 

Le seul point négatif du tzaziki ? Il ne vaut mieux pas avoir un rendez-vous, galant ou pas, après...


Les ingrédients :

500 g de yaourt à la grecque (pack de 4 pots en grande surface)

NB : j'avoue, je prend celui au lait de vache c'est moins fort que celui au lait de brebis. En règle générale, dans le doute concernant le goût des invités, on prend moins de risque avec la vache qu'avec la brebis.

3 gousses d'ail (attention pas plus !)
1 concombre le plus fin possible (le bio est recommandé, étant donné qu'on va laisser la peau)
huile d'olive & vinaigre
sel

- râper ou mixer l'ail

 
- râper le concombre avec la peau (surtout ne pas l'éplucher, c'est ce qui donne le goût si caractéristique et surtout la couleur)

- bien égoutter le concombre (le presser entre les mains ou dans une passoire) sinon il va rendre de l'eau


- mélanger l'ail, le concombre et 1 CS de vinaigre (je mets du balsamique mais n'importe quel vinaigre peut convenir)


- ajouter le yaourt
- saler et ajouter 1/2 verre à vin d'huile d'olive


Il est très important de respecter le temps de repos de plusieurs heures au frais, voire une nuit. Plus le tzaziki infuse au frais, plus les saveurs se mélangent et plus le goût évolue.


Je sers très frais sur des blinis chaud. 
C'est aussi très bon avec des bâtons de carottes ou de céleri crus. 

Avant de servir on peut parsemer de cerneaux de noix si on aime, mais vraiment au dernier moment sinon ils ramollissent.

1 commentaire:

  1. Moi je ne mets pas de vinaigre et je sale le concombre avant de l'égoutter pour bien le faire dégorger.

    RépondreSupprimer